Franck Goddio |  Franck Goddio Society | 
 
1,5 Million de Visiteurs
A ce jour, 1,5 Million de visiteurs ont vu l’exposition entre Berlin (Martin-Gropius-Bau), Paris (Grand Palais) et à Bonn (Kunst- und Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland).

Catalogue de l’exposition
Les objets de l’exposition inventoriés et commentés. 400 photos couleurs, 360 pages. Ed. 5Continents/Le Seuil.
ISBN : 2-02-091265-1

Publication scientifique
The topography and Excavation of Heracleion-Thonis and East-Canopus (1996-2006). Publication scientifique, en anglais. ISBN:978-0-954962739

 
Franck Goddio

Franck Goddio est le fondateur et président de l’Institut Européen d’Archéologie Sous-Marine (IEASM), association loi 1901 à but non lucratif,  dont le siège est à Paris, France.

Dès le début des années 80, il se passionne pour l’archéologie sous-marine et décide de s’y consacrer entièrement. Il fonde alors l’IEASM. Au cours des années, Franck Goddio a développé et perfectionné une approche systématique de l’archéologie sous-marine qui lui assure des fouilles ciblées et non intrusives.

Ainsi, il fouille plus d’une vingtaine d’épaves de navires d’importance historique. Les plus connus sont le galion espagnol, San Diego, les navires de la Compagnie anglaise des Indes Griffin et Royal Captain ainsi que l´Orient, le navire amiral de la flotte de Bonaparte.

Franck Goddio et son équipe sont connus pour avoir révélé la cartographie du port antique d’Alexandrie submergés, le fameux Portus Magnus, et découvert dans eaux de la baie d’Aboukir, la ville d’Héracléion et la zone est de Canope, à la suite de catastrophes et phénomènes naturelles.

Franck Goddio a fait ses études à l’Ecole nationale de la Statistique et de l’Administration économique de Paris. Avant de se consacrer à l’archéologie sous-marine, il a travaillé comme conseiller financier et économique pour des organisations internationales (les Nations Unies) et nationales, les Affaires étrangères françaises (le Fonds saoudien pour le développement et différents Etats). Franck Goddio et son équipe adhèrent aux règles déontologiques et scientifiques d’usage pour les recherches et fouilles archéologiques. Il travaille, avec l’IEASM, en étroite coopération avec les autorités nationales et de nombreux scientifiques et institutions internationales lui apportent leur collaboration. Il a fondé en 2003 en coopération avec l’Université d’Oxford, un centre pour l’archéologie maritime, l’OCMA (Oxford Centre for Maritime Archaeology).

Les missions archéologiques de Franck Goddio sont financées depuis plus de 10 ans par la fondation Hilti. Son travail est documenté par de nombreux ouvrages, articles scientifiques et publications. Plusieurs expositions ont également présenté le fruit de ses découvertes au grand public. Des documentaires produits en collaboration avec Discovery Channel, Point du Jour et Spiegel TV ont été diffusés dans le monde entier.



Exposition réalisée grâce à  Plan du site | Crédits